Actualités

Actualités du monde agricole Toutes les actualités

Agroforesterie : l’arbre au service de l’agriculture

Le 25/04/2020 Actualités du monde agricole

Ce mot nouveau en apparence, désigne en fait une pratique ancestrale, de retour sur nos terres.

Ce mot nouveau en apparence, désigne en fait une pratique ancestrale, de retour sur nos terres. Cela recouvre tout simplement toute technique qui associe des arbres aux cultures ou à l’élevage… Elle concerne toute pratique qui associe arbres, cultures et /ou animaux, sur une même parcelle agricole, en bordure ou en plein champ.

Les apports des arbres en milieu agricole ont parfois été oubliés, mais sont en réalité très nombreux :

  • Ils améliorent la productivité des parcelles en optimisant les ressources du milieu

  • Ils diversifient les services et sources de revenu sur l’exploitation (productions agricoles, bois d’œuvre et de feu, fruits, fourrage,…)

  • Ils limitent l’érosion (par l’eau, le vent, …)

  • Ils restaurent la fertilité des sols, en restituent de la matière organique (feuilles, racines, …)

  • Leurs racines structurent le sol et facilitent son activité biologique

  • Ils améliorent la biodiversité et accueillent quantité d’espèces auxiliaires des cultures (abeilles, …)

  • Ils stockent beaucoup de carbone…

Par exemple, les arbres font remonter l’eau et les minéraux depuis les couches profondes, pour les mettre à disposition des cultures de surface. Ils contribuent à la création d’un micro-climat sur la parcelle, qui protège cultures et animaux du stress thermique et hydrique. L’arbre pourrait ainsi permettre d’amortir les épisodes de sécheresse, en partie responsables de la stagnation des rendements en Europe.

Formidable réserve de faune et de flore, les haies arbustives ou arborées jouent un rôle majeur dans la vie du sol, grâce aux lombrics, aux champignons, etc. qu’ils hébergent et protègent.


Telle qu’elle est reconnue et développée aujourd’hui, l’agroforesterie consacre le retour des haies et actualise les savoir-faire paysans… Son efficacité repose sur une grande diversité d’essences, de techniques, de types d’aménagement ou de tailles des arbres pour concilier production de biomasse et protection de l’environnement.

 

Retour